Bonjour Valentine,11196406_10153314557883566_483459981_o

Je t’ai vue au théâtre il y a plusieurs années, tu jouais dans la pièce « les fils de » que tu avais écrite, aujourd’hui ta web série « je veux un mec » fait un gros buzz sur Internet. Raconte-nous un peu ton parcours.

J’ai toujours voulu être comédienne, j’ai commencé à 5 ans dans les caves de ma cité à Vannes et j’ai jamais arrêté. Mes parents ne sont absolument pas artistes.

J’ai fait très tôt une école de théâtre à Nantes, puis à 20 ans je suis montée à Paris où j’ai écrit mon premier one woman show « mange ta gaufre »

Ensuite, j’ai crée la troupe « les copains d’Yvette » avec Sébastien Chartier et David Salles.

Par la suite, j’ai écrit la pièce « Les fils de » parrainée par Chantal Ladesou, Frederique Beigbeder et La chanson du dimanche !

Cette pièce est un gros délire et elle a bien fait parler de moi dans le tout petit Paris.

J’ai commencé complètement par hasard et sans aucuns plan de buzz comme beaucoup, ma web série burlesque « J’veux un mec ! ».

 

Cette série qui cartonne sur le net te permet de vivre ?

Elle ne me permet pas financièrement de vivre mais elle fait beaucoup parler de moi : j’ai un beau succès d’estime car les gens saluent le courage que j’ai eu de me dénuder avec un corps aussi imparfait pour dire merde aux dictats imposés par les télés. C’était le but surtout.

Comment tu gères et organises les tournages ?

Je gère comme je peux avec les moyens que j’ai qui sont ridicules, je ne planifie rien je prends le temps et surtout je fais tout gratuitement avec des bénévoles donc je ne me mets pas la pression.

Tu as un agent ?

Oui j’ai un agent c’est Laurent Pialet de l’agence Dynamite.

Je sais que tu soutiens une association pour la recherche sur la fibromyalgie, qu’est-ce qui t’a poussée à te lancer dans ce combat ?

Je soutiens la lutte contre la fibromyalgie parce plusieurs de mes amis et membres de ma famille en sont atteints et en souffrent terriblement. Je ne suis pas célèbre mais si ma petite notoriété et mon carnet d’adresses peuvent servir pour une bonne cause je ne réfléchis pas je fonce ! Et comme je ne fais pas les choses à moitié je prends mon rôle de Marraine très à cœur. L’association c’est Fibro’Avenir.

Tu gères ta carrière comme une chef d’entreprise ?

je gère ma carrière comme je le sens, je fais tout par internet, je m’occupe de tout mais pour moi c’est un jeu, il n’y a pas d’objectif à atteindre. Je vis d’autres projets : petits rôles, animations, cours de théâtre, écriture de sketchs, de scénarios…

Je fais tout à l’instinct, J’y connais rien en fait. J’ai lancé ma web série je ne savais même pas qui était norman. En fait les gens viennent surtout à moi. Je lance mes projets selon ce qui me touche. Là je commence un nouveau projet plus sérieux.

Je gère suivant l’humeur du jour.

Je suis très bordélique et pas du tout organisée comme tu peux le constater… (NDLR : L’interview part dans tous les sens…)

Valentine Portrait

Tu as un gros réseau, comment tu as fait ?

Mon réseau parisien s’est fait grâce aux nombreux spectacles que j’ai montés. Puis mon spectacle « mange ta gaufre » a été plusieurs fois primé premier prix humour. La pièce « les fils de » m’a fait gagné un succès d’estime. J’ai eu du beau monde dans la salle.

Agaçante, pourquoi ?

Je suis agaçante en fait parce que j’en ai rien à foutre de tout et que je suis libre.

Au fait, tu as trouvé un mec ? Ça, c’est secret !

Retrouvez Valentine : http://jveuxunmec.com/

Propos recueillis par Bérénice L