Au détour d’une promenade parisienne je me suis arrêtée dans un kiosque avant de descendre prendre un métro. La lecture dans les transport, quoi de plus agréable pour faire passer le temps? Photo 23-04-2015 14 03 02

J’ai choisi de me plonger dans le 1er numéro de As you like. La couverture très colorée m’a tout de suite interpellée.

Les premières pages sont très sympas mais comme tout le monde je les feuillette rapidement et vais directement à la fin. Et là il s’y trouvait des « coloriages fashion » Oui je les appelle comme ça parce qu’on les voit partout en ce moment. Ils sont super tendance et censés nous détendre. J’adore !

Je suis revenue au début du magazine et ai pris le temps d’en découvrir les pages fournies et joliment illustrée.

Pour faire court, au bout de quelques minutes, je me suis rendue compte il s’agissait d’un recueil pour découvrir des blogueuses mode. La moitié du magazine nous invite dans l’univers de blogueuses plus ou moins connues.

L’ére de la blogueuse mode star a bel et bien sonné !

Les rubriques mode, tendance, interview (dans ce numéro : Chantal Thomas) rendent le magazine intéressant mais c’est tout. A 3€ j’en attendais un peu plus.IMG_0738[1]

En tout objectivité, j’ai lu entièrement le magazine et plus j’avançais plus j’étais déçue. Plusieurs pages sur des blogueuses mode qui finissent par lasser. Puis le roman-photo et  pour finir une nouvelle sur 6 pages que j’ai lue jusqu’au bout avec une question que j’ai été posé directement au magazine : POURQUOI?

« L’idée de la nouvelle qui arrive en fin de magazine est de proposer quelque chose de différent à nos lectrices, de leur offrir un moment de détente et d’évasion sur quelques pages… Effectivement, ce genre de rubrique possède un charme vintage certain, que la majorité de nos lectrices ont beaucoup apprécié. Une deuxième nouvelle (écrite par un auteur différent) sera d’ailleurs publiée dans notre prochain numéro, j’espère qu’elle vous plaira davantage (je n’en doute pas car elle est propice à l’évasion et au voyage…) »

Non, je ne pensais pas au vintage en lisant cette nouvelle, mais au côté nunuche. Alors je me suis demandée à qui s’adresse ce magazine et là j’ai encore posé la question à AS you like magazine.

« Il s’adresse à toutes les femmes, connectées ou moins connectées, qui ont envie de découvrir les tendances de la toile et de nouvelles sources d’inspirations dans tous les domaines. »

Alors je suis septique parce que je suis connectée, j’ai envie de découvrir les tendances de la toile et je cherche parfois de nouvelles sources d’inspirations mais là je ne me suis pas reconnue.

Je pense acheter le numéro 2 juste pour comparer et promis s’il est plus sympa je viendrais le dire ici.

Avez-vous lu vous aussi As you like? Qu’en avez-vous pensé?