Marie       Vous êtes la fondatrice du site lesmamans.fr, pouvez nous expliquer le concept ?

Créer ou recréer du lien social entre parents d’une même école ou plus largement d’une même ville. Plus de 50 000 parents sont inscrits sur notre site.

L’idée est de pouvoir simplement solliciter ou mobiliser son réseau de confiance pour le plaisir ou dans l’urgence. Qui n’a pas été confronté au retard imprévu alors que l’école va fermer, qui ne s’est pas senti seul au parc, qui n’a pas eu envie de hurler un dimanche soir en découvrant que son enfant avait oublié son cahier de texte… Notre site a une seule vocation : faciliter la vie des papas et des mamans.

Au delà du réseau, le site permet de bénéficier de bons plans autour de chez soi… et encore plein de choses à venir !

         Comment vous est venue l’idée de lancer ce site ? 

L’idée est née, il y a 8 ans maintenant. Je suis maman de 3 enfants et je suis une maman très mal organisée, qui court le matin pour emmener ses enfants à l’école et qui n’est pas là à la sortie. Je me disais toujours, qu’il me serait utile, pratique, rassurant de connaître trois ou quatre mamans, mamans des copains et copines de mes enfants pour me filer un coup de main en cas de besoin, pour me donner un conseil, pour me sentir moins seule !

          Vous êtes combien à travailler sur le site ?

Nous sommes 5. Une équipe impliquée et soudée parce que vivre une expérience de start-up n’est jamais confortable tous les jours !

          Avez-vous lancé ce projet toute seule ?

Non. Je dirais même que c’était la condition pour me lancer, ne pas être seule, être bien entourée. Anne qui est aussi (et surtout) ma sœur gère tout les aspects administratifs, financiers et juridique, Marlène qui s’occupe du développement commercial et des nombreux partenariats et Nelly qui écrit, interview, design et anime la communauté de mamans sur les réseaux sociaux.

          Avez-vous été soutenue par votre entourage ?

Evidemment (et heureusement). Mon mari est entrepreneur. Il comprend mes doutes et mes angoisses, il est un vrai et fort soutien pour moi et lesmamans.fr. Ma famille, au sens large, est très présente d’autant plus que je travaille avec ma sœur.

          Lesmamans.fr c’est une forme de communauté, organisez-vous des rencontres entre membres ?

C’est une prochaine étape. Nos membres nous le demandent. En attendant, nous avons créé des groupes privés sur Facebook par ville : Lesmamans.fr – Entre Nous à Paris, à Bordeaux ou au Mans…

          Quel type d’annonceurs ou partenaires recherchez-vous ?

Des annonceurs et partenaires qui touchent la famille et qui, plus que de vouloir de la visibilité ont envie de s’engager. Je crois davantage à l’engagement des marques, aux actes, qu’aux discours.

          Le site existe depuis combien de temps ?

Le site existe depuis mai 2014.

LOGO-LESMAMANS+baseline.fr

          Quelle est votre plus grande émotion en tant que chef d’entreprise ?

Difficile de ne vous en citer qu’une seule… Je dirais notre campagne de crowdfunding et l’engagement, le soutien de nos proches, voire de personnes plus éloignées. Comment ne pas être émue quand un copain d’école primaire que vous n’avez pas revu depuis 20 ans, s’engage en mettant une somme importante… Ce qui me touche, c’est le soutien, les encouragements, ceux qui vous disent « j’y crois, je suis avec toi ».

          Une journée « type » pour vous c’est quoi ?

J’arrive au bureau à 9h30 après avoir déposé mes enfants à l’école. J’arrive chez moi vers 19h et je m’occupe de mes enfants. Disons que c’est non-stop jusqu’à 21h30. Quand la maison devient calme, je peux me remettre à travailler, souvent je profite de ce moment pour regarder nos concurrents, lire des articles sur les start-up, l’entreprenariat,…

          Vivez-vous de votre activité ?

Pas encore, nous sommes dans une phase de « sacrifice personnel » pour le développement du projet.

          Vos projets à court et moyen terme ?

Lancer l’application lesmamans.fr, créer des rendez-vous entre membres et me reposer !

          Agaçante, pourquoi ?

Parce que je n’arrête jamais, parce que je n’ai pas peur, parce que je suis fatigante, parce que je reste positive quoi qu’il arrive !